Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Je vis / Police/Sécurité / Pas de pétards ni de feux d’artifice à Molenbeek

Pas de pétards ni de feux d’artifice à Molenbeek



Pétards, feux d’artifice, fusées, chandelles romaines, fontaines, feux de Bengale, fusées éclairantes,... Merci de ne pas utiliser de pièces d'artifice dans l’espace public, les lieux accessibles au public et les propriétés privées !
 


Parce que c’est interdit

À Molenbeek, comme dans les 18 autres communes de la Région bruxelloise, l'usage de "pièces d'artifice" est formellement interdit par le Règlement général de police. Sous peine de la saisie ou de la destruction des objets et d’une amende de 350 EUR.

NB : en outre, dans le cadre des mesures sanitaires COVID-19, une interdiction généralisée de vente et de lancement de feu d’artifice est d’application sur tout le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale. Cette mesure est en vigueur jusqu’au 15 janvier 2021.


Parce que c’est très dangereux

Ce sont des produits explosifs. Ils peuvent provoquer des brûlures extrêmement graves aux mains et au visage, des dommages aux oreilles, des amputations, voire entraîner la mort.


Parce que c’est très incommodant

Le vacarme de ces pétards et autres artifices trouble le calme et la sérénité du voisinage. Le niveau sonore de certaines déflagrations peut atteindre 160 décibels, soit 20 décibels au-dessus du seuil de douleur ! En guise de comparaison, le bruit d’un avion est estimé à 125 décibels au cours des 100 derniers mètres précédant son décollage.


Parce que c’est effrayant

Les détonations peuvent aussi créer la panique chez les animaux domestiques et sauvages. Le stress peut provoquer leur fuite, voire leur mort suite à un malaise cardiaque.

Bonnes fêtes de fin d’année, dans le calme et le respect des autres !

 

(14.12.2020)

Actions sur le document